Les déboires avec la justice de Mister You

Si vous n'avez jamais entendu parler de Mister You, sachez qu'il s'agit de l'un des rappeurs français les plus médiatisés de l'histoire. Ses démêlés avec la police ont construit sa renommée.

Younes Latifi alias Mister You est un rappeur d’origine marocaine qui a vu le jour dans les banlieues parisiennes. Comme beaucoup de jeunes de ces quartiers, il avait littéralement le choix entre le sport, la musique ou la drogue. Son histoire ressemble réellement à une série TV mélangeant les drames, l’audace, le talent, les égarements judiciaires et le succès. D’ailleurs, la réputation du Mister You s’est construite autour de ses déboires avec la justice. Voici les déconvenues du célèbre rappeur français avec la loi !

justice

Son inculpation pour détention de substances non-conventionnelles

En grandissant dans la pauvreté et au sein des quartiers dangereux de la France, les jeunes s’habituent à prendre des risques. Cela a aussi été le cas avec Mister You, né à Paris dans les années 1985. C’est un talent pur qui peut aligner des rimes dans une cadence phénoménale et agréable à écouter.

Cependant, il pouvait rapidement dévier du droit chemin et se faire prendre par les forces de l’ordre. Comme il le dit lui-même, il enchaîne des petits boulots louches pour joindre les deux bouts. Ces frasques le conduisent trois fois en prison pour des peines légères de quelques mois. Par exemple, en 2006, il fut condamné pour détention illégale d’une quantité importante de cannabis. Après une courte incarcération, il récidive l’année suivante par son implication dans un trafic de stupéfiants.

Sa participation au réseau fut reconnue par le Tribunal de grande instance de Paris en 2008. C’est en ce moment que commence la vraie histoire de Mister You, dans une aventure rocambolesque digne d’un film policier. En effet, il fut jugé par contumace, car les forces de l’ordre n’ont pas réussi à l’attraper. Pendant sa tentative d’arrestation, Mister You sauta de deux étages pour s’évaporer dans la nature.

Il expliqua plus tard qu’il prit peur en entendant la lourde peine de cinq ans être prononcée contre lui. Il faut rappeler qu’il était en sursis et que cette période aurait pu être rallongée à plus de 6 ans. Ainsi, commença une course-poursuite qui dura plus de deux années.

La célèbre cavale de Mister You

Beaucoup de rappeurs sont passés par la case prison et ils ne le cachent pas. Toutefois, l’histoire de Mister You a une saveur particulière, car il se construisait une réputation autour de sa cavale. En réalité, il lance pendant cette période de fuite, sa célèbre mixtape « Arrête You si tu peux ».

Cette chanson était clairement un défi ouvert à la police qui n’arrivait pas à lui mettre la main dessus. Entre la Bretagne et le sud de la France, Mister You publiait régulièrement des vidéos sur les réseaux. L’affaire était très médiatisée et cela se relayait par tous les moyens de communication possibles.

Ainsi, sa popularité grandissait autour d’une histoire dont tout le monde voulait connaître la fin. C’est ce qui lui vaut d’ailleurs le succès de ses albums les plus célèbres, à savoir :

  • Mec de Rue ;
  • Dans ma grotte.

Pendant sa cavale, Mister You s’est attelé à bien travailler sa musique en écrivant plusieurs textes. Toutefois, cette provocation directe obligeait les forces de l’ordre à se pencher beaucoup plus sur son cas.

Son arrestation et ses nouvelles inculpations

La police se devait de laver cet affront qui était amplifié par la célébrité de l’aventure de Mister You. Après la mise sur écoute d’un de ses contacts, les forces de l’ordre le localisèrent. Ils lui tendent donc un piège pour enfin l’attraper le 3 décembre 2009. La fin de la cavale de Mister You donna droit à une énorme vague populaire, car tout le monde en parlait.

Cet emprisonnement en fin d’année 2009 faisait accroître sa célébrité déjà impressionnante. Il se créa alors le mouvement « Libère You si tu peux » qui embrasa toute la France. Le concept était porté par de grands noms du rap comme La Fouine ou Lacrim.

Depuis sa grotte, il lança un disque qui fut classé parmi les plus vendus dans l’univers de la musique française. En octobre 2010, il fut gratifié d’une liberté partielle qui l’autorisait à sortir de la prison en journée. Cette faveur est due à sa bonne conduite, mais aussi à sa popularité. Il fut totalement libéré quelques temps plus tard.

Il faut notifier qu'il y a une chose que le Mec de Rue sait faire, c’est créer du buzz. Il s'agit souvent d'histoires qui impliquent souvent des produits prohibés. Plus précisément, en février 2019, Mister You va offrir à un coin de vente de stupéfiant, une publicité ouverte sur Snapchat. Un acte qui lui vaut une nouvelle condamnation de deux ans aménageables.

En résumé, la relation de Mister You avec les tribunaux est particulière. Son histoire a été forgée autour de sa cavale, mais il peut être considéré comme un récidiviste. Cette image de Bad Boy lui a créé une réputation impressionnante basée surtout sur un grand talent de rappeur.

Recent posts

Menu

Pages